Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après
Art Urbain : monde d'après

LE MONDE D’APRES, la nature reprend sa place.

Art urbain - art et métamorphose - inspiration nature.

 

Confinement Art J1-55 - Levallois Printemps 2020

Les Electros Lichens, une installation in situ street art réalisée par Marie-Laure Bruneau pendant le confinement lié au Covid 19.

Au cœur de ce répit et bouffée d’oxygène pour la biodiversité, l’artiste a imaginé un monde où la nature reprend sa place. 
Sur le modèle des lichens, des organismes composites,
les Electros Lichens, mi-organiques mi-électroniques, se sont installés sur le béton nu de la ville. 
Une ville où un écosystème d’un nouveau type est né, l’homme en harmonie avec la nature.

 

Les Electros Lichens comme les lichens, mi-champignons mi-algues, sont une symbiose entre deux espèces qui se complètent. Ils se sont alliés à des lichens et des composants électroniques, rebuts abandonnés par l’homme, dans lesquels ils puisent les minéraux et les métaux.
Autonomes du point de vue énergétique, ils sont ainsi des futurs pionniers de la reformation des sols, permettant ainsi l’installation d’autres espèces végétales.

 

 

The World After, nature takes its place.
Art and metamorphosis, the Electros Lichens, nature inspiration.
 
Containment Art J1-55 France Spring 2020 
The Electros Lichens, an in situ street art installation produced by Marie-Laure Bruneau during the confinement linked to Covid 19.
At the heart of this respite and breath of fresh air for biodiversity, the artist imagined a world where nature takes its place.
On the model of lichens, composite organisms, the Electros Lichens, half organic, half electronic, are installed on the bare concrete of the city. A city where an ecosystem of a new type is born, man in harmony with nature.
Autonomous from an energy point of view, they are thus future pioneers of soil reform, thus allowing the installation of other plant species.

 

 

 

 

Le saviez-vous ?


Les concentrations de dioxyde d'azote ont chuté de 54 % à Paris pendant le confinement. 

satellite Copernicus Sentinel-5P

ESA/EEB/James Poetzscher
Sources : L'Agence spatiale européenne, période courant du 13 mars au 13 avril 2020  
(le confinement a commencé le 17 mars) avec les moyennes enregistrées en mars et en avril 20

 

 

Retour à l'accueil