ECO-PLASTICIENNE,

MARIE-LAURE BRUNEAU TRAVAILLE SUR LE THEME DES PLANTES

DE LA METAMORPHOSE Et DE L'ADAPTATION DU VIVANT.

 

​​​​​Son crédo inciter au respect de la planète,
écosystème dont nous faisons partie intrinsèquement.

Sa démarche artistique et sa philosophie
l’équilibre, la durabilité, basés sur la nature,
la recherche d’une vie en harmonie avec son environnement.

 

Interview réalisée dans le cadre de l'exposition de la Trace à la Trame à la Maison des Métallos.

Deux angles de vue

 

L’empreinte humaine sur la nature,  

métamorphose d’une végétation de plantes mutantes,
assimilant les objets électroniques obsolètes

et autres matériaux abandonnés. 

 

L’individu et l’environnement urbain,

des rencontres sensitives et immersives,
traitées au travers de scénographies intégrant des vidéos-projections.

 

La nature a toujours inspiré l’homme
dans l’étude des formes et des surfaces.


Quand serait-il si la nature s'inspirait de l'homme?

#mlbruneau #artenvironnement #biomimestisme #ecoart
Electro-Lichens

Une démarche autour de l’Environnement
sous le prisme de la métamorphose et du mimétisme

Ses sculptures et installations représentent
une nature poussée à l’extrême,
encerclée de déchets produits par l'Homme
se métamorphosant pour survivre.
Une métamorphose hors norme,
un nouveau cycle d’évolution
où des organismes composites, mi-organiques mi-rebuts,
se sont installés au cœur des villes.

 

Vortex plastique.

#art #artist #ecoresponsable #artisteecoresponsable

Retour à l'accueil